Que ce soit pour avoir un complément de revenus à la pension ou parce que vous voulez profiter de la vie sans la contrainte des horaires d’un travail régulier, beaucoup de personnes rêvent d’avoir des revenus passifs.

Un revenu passif tiré de l’immobilier est l’un des meilleurs moyens d’obtenir une source de revenus supplémentaire. Voici comment vous y prendre !

Qu’est-ce qu’un revenu passif ?

On parle de revenu passif quand il ne vous est pas attribué en échange de votre travail. Il s’agit donc en général d’un revenu issu d’un investissement en immobilier ou en valeurs mobilières comme des dividendes d’actions.

Avoir un revenu passif ne veut pas forcément dire devenir rentier, il peut s’agir d’un petit complément aux revenus professionnels ou de la pension.

L’immobilier à revenu passif est une stratégie qui permet à un investisseur de générer des revenus sans avoir à s’impliquer activement. Le terme revenu passif est utilisé de manière générale, car le niveau d’activité et d’implication requis varie en fonction du type d’investissement.

Pourquoi avez-vous besoin d’un revenu passif ?

Certains investissements immobiliers sont un excellent moyen de gagner de l’argent sans avoir à travailler activement pour l’obtenir. Percevez un revenu passif pendant que vous profitez de votre vie au lieu de passer votre journée à travailler pour quelqu’un d’autre.

Bénéficier de revenus passifs vous permet de gagner en liberté. Vous pouvez voyager, vous adonner à vos loisirs ou un sport, etc.

Comment investir dans l’immobilier à revenu passif

L’un des moyens les plus populaires de générer un revenu passif  est la location de biens immobiliers. Les investisseurs qui jouent bien leurs cartes peuvent se créer un revenu régulier à partir des revenus locatifs, tout en ayant la possibilité d’apporter des améliorations à la propriété et de se constituer un capital.

Néanmoins, il faut faire attention car il existe une perception erronée courante selon laquelle l’investissement immobilier ne nécessite peu ou pas de travail. Selon le type d’investissement, il faut prévoir de jouer un rôle actif dans ce qui devrait être traité comme la gestion d’une entreprise.

Le bailleur doit :

  • sélectionner des locataires,
  • effectuer des réparations,
  • répondre à des demandes administratives,

Même si cela accapare moins le temps qu’un emploi, ce n’est pas à 100% passif. La possession de biens immobiliers à revenu passif nécessite un certain niveau d’implication. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui souhaitent maximiser leurs profits.

Il est toutefois possible de vous libérer de ces contraintes mais ce sera au détriment du rendement car vous devrez déléguer les tâches attachées à la gestion du bâtiment.

Gérer son patrimoine immobilier comme une entreprise

L’une des clés de la réussite d’un investissement immobilier à revenu passif consiste à planifier et à créer une stratégie commerciale solide.

Définissez vos objectifs

Par exemple, préférez-vous un appartement avec des locataires réguliers et des loyers qui rentrent pour une période plus longue ? Ou envisagez-vous d’acheter une maison que vous prévoyez de vendre avec un bénéfice dans quelques années ?

Choisissez votre niveau d’implication

Entre la location d’un garage ou celle d’un bien AirBNB, la gestion diffère fortement, principalement en matière d’implication et de temps à y consacrer.

En fonction du rendement souhaité de votre bien immobilier, orientez-vous vers un type de location :

  • Location saisonnière ou location à court terme
  • Logement étudiant
  • Co-location
  • Location d’un bien unifamilial
  • Location d’un garage ou d’un entrepôt

Familiarisez-vous avec le marché cible

Connaître les tendances du marché immobilier, qu’il s’agisse du même quartier que votre résidence principale ou ailleurs (exemple : un bien touristique), est essentiel. Souvent il est recommandé d’investir près de chez soi car l’on connait le marché.

Les informations que vous recueillerez sur le marché immobilier vous aideront à choisir le meilleur marché possible pour détenir un bien immobilier à revenu passif, ainsi qu’à identifier les listes de biens immobiliers qui sont susceptibles de générer un bon rendement.

Mettez en place vos procédures de gestion de la location

Une fois la phase de recherche passée à la phase d’exécution, vous devrez également mettre en place une stratégie sur la manière dont vous gérerez les locataires, les finances et la paperasserie, ainsi que la propriété elle-même.

Les erreurs à éviter pour les investisseurs en revenus passifs

De nombreux investisseurs commettent des erreurs quand ils essaient de se constituer un revenu passif. Suivez ces conseils pour vous assurer d’éviter les erreurs des débutants:

  • Ne pas faire une sélection rigoureuse des locataires : L’une des meilleures façons de maximiser vos revenus passifs provenant de l’immobilier est de ne louer qu’aux meilleurs locataires possibles. Un mauvais locataire peut s’avérer beaucoup plus cher qu’un logement vacant, par exemple en raison de dommages matériels ou même d’une procédure d’expulsion longue et coûteuse (ou pire, d’un procès.) Prenez le temps de bien filtrer vos locataires, et assurez-vous de vérifier leurs dossiers et leurs références.
  • Ne pas être prêt à devenir propriétaire : Les investisseurs débutants peuvent choisir l’approche d’un véhicule d’investissement immobilier à revenu passif sans se rendre compte qu’être propriétaire est une activité difficile qui ne doit pas être prise à la légère. Il faut bien comprendre que la gestion de biens immobiliers locatifs doit être abordée comme s’il s’agissait d’une petite entreprise.
  • Ne pas conserver un rôle actif dans la gestion : Même lorsqu’il passe par une société de gestion immobilière, un propriétaire doit gérer activement sa propriété en restant en contact régulier avec les locataires et en assurant un entretien régulier de la propriété. Bien que cela puisse nécessiter du temps, des efforts et des coûts supplémentaires, cela contribuera à protéger vos résultats à long terme. Une bonne gestion d’une propriété peut contribuer à réduire la rotation des locataires, à améliorer la valeur de la propriété, ainsi qu’à prévenir les coûts de réparation évitables.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, l’immobilier à revenus passifs est un processus assez complexe, et le terme “passif” est peut-être un peu trompeur. Cependant, avec beaucoup de planification et de recherche, ainsi qu’en connaissant les bonnes questions à poser ou les erreurs courantes à éviter, vous serez sur la bonne voie pour adopter une stratégie solide qui peut vous faciliter la vie à long terme.

Le marché de l’immobilier a permis à de nombreux investisseurs de se créer un revenu passif et donc une liberté financière. Toutefois, une connaissance approfondie du marché local est essentielle à la réussite de votre investissement.