On nous le rabâche sans cesse, mais il faut bien reconnaître que c’est une vérité : l’investissement immobilier est un des canaux les plus efficaces pour s’enrichir et se construire un patrimoine. Le simple fait de posséder un bien immobilier sur le long terme est très souvent synonyme d’enrichissement, par la tendance mécanique du secteur à prendre de la valeur au fil du temps.

Ainsi, les prix de l’immobilier sont en hausse quasi continue depuis des décennies. S’il existe plusieurs manières d’investir dans l’immobilier (notamment via différents types de locations), il y a une opération qui, si elle est très bien planifiée, permet de générer de très gros revenus sur une très courte période : il s’agit de faire construire une maison pour la revendre, c’est à dire jouer le rôle du promoteur immobilier.

Avantages de faire construire

construire-renvendreFaire construire une maison en vue de la revendre inclut de nombreux avantages. Une maison neuve coute bien moins cher que d’acheter une construction existante neuve.

En outre, vous pouvez habilement choisir la zone, les finitions et la configuration de votre maison, en anticipation d’une vente juteuse qui attirera de potentiels acheteurs.

Il faut choisir judicieusement son entreprise de construction clé sur porte. En effet, opter pour le clé sur porte s’impose dans de tels projets. Ce qui compte pour vous, c’est le moins de complications possibles et surtout que la ou les maisons sont finies dans les temps.

Comment faire son calcul

De nombreux frais sont inhérents à la construction d’une maison, comme nous allons le voir. Pour savoir de quel budget vous pouvez disposer, il faut partir du prix maximal auquel vous estimez qu’un acheteur pourra vous prendre votre bien. Il faut ensuite en retrancher tous les nombreux frais, puis le bénéfice que vous comptez réaliser, et vous obtenez ainsi le budget maximum que vous pouvez consacrer à votre construction neuve.

Les frais à prendre en compte

De nombreux frais et dépenses viendront alourdir votre budget lors de la construction de votre maison. Vous devez absolument les estimer au plus juste bien en amont du lancement de votre projet, sous peine d’amputer très sérieusement le bénéfice de l’opération.

Comme pour toute opération immobilière, des frais de notaire s’appliquent. En l’occurrence, ils concernent l’achat du terrain. Pour vous donner un ordre d’idée, pour un terrain de 80 000 €, vous devrez payer au total environ 10.500 € de frais de notaire pour autant que vous bénéficiez de l’abattement de 20.000€ en région Wallonne sinon, cela sera plutôt 13.000€ ! Le site notaire.be stipule que

Revente dans les deux ans : Si l’acquéreur d’un immeuble qui a payé le taux plein le revend endéans le délai de deux ans qui suit son acquisition, il peut également demander une restitution des droits d’enregistrement et récupérer 3/5èmes des droits qu’il aura payés

Il vous faudra bien évidemment ajouter le prix des travaux, votre temps et le rendement du capital investi.

N’oubliez pas non plus les frais de raccordement à l’eau, électricité, le tout-à-l’égout, etc. Vous devrez aussi vous acquitter de tous ces frais d’usage aussi longtemps que vous posséderez la maison.

Lors de la revente, vous aurez à vous acquitter de frais spécifiques comme la commission de l’agence immobilière, la publicité si vous tentez de vendre par vos propres moyens, la réalisation de certificats imposés par la loi…

En ce qui concerne la TVA, le site notaire.be mentionne : “le vendeur, même non professionnel de l’immobilier, peut revendre un immeuble neuf sous le régime de la TVA, afin de récupérer la taxe qu’il a payée lors de son acquisition“. Source

Enfin, mais non des moindres, vous devrez payer une taxe sur la plus-value, dans le cas où la maison que vous vendez n’est pas votre résidence principale. Vous avez donc tout intérêt à ce qu’elle le soit, et à y habiter de manière habituelle au moment de la vente.

Bien vendre

Une fois votre belle maison neuve achevée, assurez-vous de la vendre de la manière la plus efficace et rentable possible.

Vous aurez en amont veillé à investir dans une zone attirante, à fort potentiel. Vous devez être compétitif par rapport aux biens concurrents, tout en essayant de vous placer dans la fourchette de prix la plus haute possible. Lors de la construction, vous aurez pris soin de réaliser une maison agréable, utile et fonctionnelle, dotée de toutes les caractéristiques que peuvent rechercher les acheteurs.

Lors de la visite concrète, songez évidemment à ranger l’habitation au maximum, à la rendre aussi attirante que possible, quitte à investir un peu en home staging. Préparez bien votre argumentaire de vente ; vous pouvez également organiser des visites groupées, pour mettre les acheteurs en concurrence et leur donner un sentiment d’urgence.

Conclusion

Construire une maison pour la revendre est une opération qui peut se révéler extrêmement rentable. Elle demande par contre une sérieuse préparation préalable, et une grande anticipation, sous peine de se transformer (potentiellement) en gouffre financier. Prenez le temps de bien réfléchir à votre emplacement, et faites tous vos calculs de rentabilité complets avant de vous lancer dans cette aventure.